• Aude Villala

Accepter son corps comme il est pour libérer ses complexes

Pendant bien longtemps cela n’a pas été facile d’accepter mon corps. Oui car j’ai toujours entendu :

  • « Tu es trop maigre »

  • « T’es très grande dis donc»

  • « Oh c’est quoi les plaques que tu as sur les jambes »


J’ai toujours été hors norme en fait…

=> un poids en dessous de la moyenne

=> une taille au-dessus de la moyenne

=> un visage trop petit pour des lunettes d’adultes

=> des plaques de psoriasis sur mes jambes, ma tête et mes coudes


Un jour ça m’a fait un grand bien quand un médecin a dit que "je n’avais pas de problème, que c’était juste ma morphologie, le fait d’être très mince".


Les codes de la société m’ont longtemps fait du mal. Et les jugements de chacun sur mon corps aussi : « c’est pas beau une femme trop maigre » je l'ai entendu tellement de fois...


Pour moi la beauté est partout qu’on soit maigre, rond, petite, grand… l’essentiel c’est de le vivre bien. Avant ce côté hors norme me déplaisait, aujourd’hui c’est ce qui fait ma singularité.


J’ai beaucoup été dans le « à quoi bon... je vais faire avec le psoriasis, ce n’est finalement pas si grave… c’est juste esthétique »

Et j’entends souvent mes clients dire « j’ai appris à faire avec » quand il me parle de leur problématique… Et moi j'ai envie de vous dire cette phrase de Michèle Laroque : "J'ai appris à me pardonner, à ne pas vouloir être bien à tout prix"

Dans ce que je transmets dans mes accompagnements c’est pas « d’apprendre à faire avec » c’est d’apprendre à vivre serein/sereine avec ce qu’on ne comprend pas ou qu’on ne maîtrise pas... à être bien même si c'est pas comme on voudrait et d'écouter ce qui résonne en nous pour libérer ce qu'on aimerait

Il y a deux jours je suis allée chez la dermatologue, j’en suis sortie comme il y a 8 ans de chez un autre spécialiste… La seule différence c’est qu’il y a 8 ans c’était pour une maladie grave. Aujourd’hui celle-ci s’est arrêtée de se manifester après un long chemin pour retrouver la sérénité


En sortant de cette consultation pour ma peau, la colère est montée pas contre la dermatologue… elle elle fait ce qu’elle peut… Je me suis juste dit qu’en 33 ans rien n’a changé on me propose quasi la même ordonnance que lorsque j’avais 6 ans... Et je me suis dit je vais tenter d'entamer le même processus que pour la sclérose en plaque … « je vais trouver une manière de guérir de ce psoriasis »


Il y a bien des personnes à qui on a dit qu’il ne remarcherait plus suite à un accident, et ils ont remarché. Vous pouvez aller voir le témoignage de Nadalette La Fonta Six sur ce sujet et elle n'est pas la seule.


Je ne sais pas si ça marchera mais cette fois-ci je n’ai pas envie de me dire « ce n’est pas grave c’est juste esthétique, je vais faire avec »


Oui j’ai envie de retrouver une peau normale et je ne sais pas si ça marchera mais je veux le tenter. J'ai déjà entrepris ce chemin avec une maladie bien plus grave alors j'ai plutôt espoir

Et comme tout processus de guérison*, que ce soit d’un trauma ou d’une maladie , il y a des phases (je précise que lorsque j’utilise le mot guérison* en termes de maladie je parle d’un mieux être)

La première phase c’est qu’aujourd’hui j’affiche sans complexe qu’on voit mes plaques et j’en parle… Parler ça aider à libérer la parole…

Avant je cachais, je ne me sentais pas à l’aise avec mon image. Aujourd’hui c’est différent et je vous propose de vivre ce processus de libération de votre corps à travers les vêtements.

Accepter les parts qui ont été blessés dans votre passé par pleins de jugements : un ventre rond, une maladie de peau, trop rond, trop maigre, trop petit, un physique pas commun…


Tous les jugements qu’on a pu vous faire ou que vous avez pu vous faire…


Pour vous aider à : - Etre bien avec vous-même malgré des remarques

- A vous autoriser peu à peu à porter des vêtements qui mettent en valeur votre corps

- Et à véritablement faire rayonner à l'extérieur votre beauté intérieure


Donc si tu veux également suivre ce processus de guérison intérieure tout doux, il te suffit de m’envoyer un mail


à aude.villala@gmail.com avec ta problématique et je regarderais si je suis la personne adéquate pour t’accompagner sur ce sujet.


Pour vivre un processus de guérison intérieure il y a besoin :

  • D’une vraie écoute

  • De non jugements

  • D’accepter ce qu’on n’aime pas en nous pour découvrir ce qu’il y a de beau derrière

  • De vivre l’émotion pleinement

  • D’arrêter de lutter et de juste vivre ce qui est présent

  • De rassurer les parts blessées en toi pour qu’elles puissent se libérer en douceur

  • Et de laisser faire le rythme de ton corps

Mon accompagnement est le fruit d’une création issue de 5 ans de travail.


Je vous emmène explorer votre corps pour vous sentir plus en paix dans votre quotidien.


Et j’utilise le vêtement comme outil de transformation, pour vous libérer de vos jugements et du regard extérieur.

*je parle ici de guérison intérieure dans le sens d’un mieux-être et de retrouver une sérénité avec soi-même

*mes accompagnements ne remplacent en aucun cas un traitement médical, guérison = mieux-être, je ne suis pas médecin


38 vues0 commentaire