• Aude Villala

Souvent on voudrait que la situation soit différente…

Cette semaine j’ai répété plusieurs fois cette phrase à mes clients ; "accepter l’inconfort de la situation"… Parfois on veut lutter contre nos émotions, contre nos mécanismes, contre la situation qu’on traverse, contre le comportement de personne qui nous énerve…

On voudrait que ce ça se passe autrement, on n’accepte pas ce qui se vit en nous : un débordement d’émotions incontrôlable qu'on ne comprend pas, une situation injuste qu'on traverse, un blocage qui nous pourrit la vie…


Accepter ne veut pas dire qu’on baisse les bras et qu’on se soumet


Et vivre l’inconfort d’une situation ne veut pas dire que cela va rester comme ça tout le temps… qu’on ne serait pas « normal à avoir toujours des problèmes » comme je peux l’entendre parfois en consultation

Hier j’entendais de mes clients ces phrases que je vous partage car elle parleront peut-être à d’autres.

  • « Je ne comprends pas je voulais tellement cet enfant et là j’ai l’impression de ne jamais être satisfaite de ce qui se passe dans ma vie, je devrais être contente »

  • « J’essaye de me faire violence, je veux combattre ça, j’accepte pas que quelque chose puisse me freiner et qu’en plus c’est moi qui est créé ça »

Quand on est dans la résistance le mécanisme se manifeste encore plus, l’inconfort dure plus longtemps…


Parfois on a aucun contrôle sur ce qui se passe d’une situation et le mental en rajoute des couches pour essayer de trouver une solution…

Alors que la solution c’est peut-être juste de se poser un instant avec toutes ces pensées qui résonnent dans la tête. De les écouter comme si c’était un ordinateur qui nous envoyait ces infos… De respirer et de ne pas s’y accrocher…


Et puis de renoncer à porter des jugements sur certaines relations, certaines situations ou bien encore sur notre façon d'être qu'on aimerait autrement... car oui tout cela c’est de l’énergie perdue qui fatigue…

ACCEPTER tout simplement de n’avoir aucun contrôle

ACCEPTER de ne pas toujours tout comprendre

ACCEPTER de vivre parfois des situations qui ne nous font pas plaisir


Et vous savez quoi accepter ben ça s’apprend c’est comme tout. S’il y a contraction, résistance eh bien on l’observe, on l’accueille…


Sortir de ce qui nous fait parfois souffrir s’apprend pas à pas comme un enfant qui apprend à marcher. Un moment l’élastique se détend… à force de faire l’exercice de se poser


Puis à un moment on regarde en arrière et on se rend compte que ça a changé… qu’on ne réagit plus pareil, qu’il y a de la paix à l’intérieur de nous face à certaines situations autrefois souffrantes...

Cela ne nous atteint plus

On accepte de ne pas être parfait en toute circonstances


Et si tu veux apprendre à retrouver cette paix, je peux t’accompagner


Photo de Oleksandr Pidvalnyi: https://www.pexels.com/fr-fr/photo/femme-fermant-les-yeux-contre-la-lumiere-du-soleil-debout-pres-de-la-plante-a-fleurs-petales-pourpres-321576/

18 vues0 commentaire